L’Ostéopathie et le torticolis des bébés

Comment savoir si son bébé souffre d’un torticolis?

C’est bien souvent lorsque le bébé approche de l’âge d’un mois que les parents constatent que leur bébé dort toujours la tête du même côté.

L'ostéopathie pour traiter le torticolis des bébés.

L’ostéopathie pour traiter le torticolis des bébés.

« Les positions habituelles sont souvent asymétriques. L’enfant a des positions préférées pour s’endormir peut-être le reflet des dysfonctions ou de ses positions fœtales. Une rotation de la tête beaucoup plus marquée d’un côté que de l’autre doit être considérée comme pathologique.Il n’existe pas normalement de persistance marquée de la rotation dans les 24 heures qui suivent l’accouchement69«  Nicette Sergueef, Approche ostéopathique des plagiocéphalies avec ou sans torticolis, 2ème édition SPEK.

Il arrive également, lorsqu’il est décelé plus tardivement, que les parents constatent que lorsque leur bébé est assis sur leur genoux, il n’arrive pas à tourner sa tête correctement des deux côtés. Le torticolis du nourrisson peut être d’origine ante natale c’est-à-dire en lien avec l’environnement du bébé dans le ventre de sa maman, ou en lien avec le déroulement de l’accouchement en lui même.

Quel est l’origine du torticolis chez le bébé?

L’ostéopathe examine le nourrisson pour déterminer l’origine du torticolis (ante ou post natale). Lorsque le torticolis est d’origine ante natale, il faudra bien souvent plus de séances d’ostéopathie pour le corriger que lorsqu’il est lié à l’accouchement.

Lorsqu’il est d’origine ante natale on peut parfois observer que le torticolis est associé à une posture en « banane » de tout le corps du bébé. Les bébés nés par césariennes bien qu’ils n’aient pas subis les contraintes de l’ accouchement par voie basse peuvent ainsi présenter des troubles de la postures de ce type.

Le torticolis peut survenir suite à certaines pressions exercées sur le bébé au moment de l’accouchement, pressions qui seront seront plus ou moins moins amortie par le corps du bébé suivant sa présentation (somment, tête fléchie, tête défléchie, siège…) et suivant l’intensité des contractions utérines.

Que fait l’ostéopathe pour traiter le torticolis du bébé?

Tout d’abord l’ostéopathe teste la mobilité de l’ensemble du corps du bébé « de la tête aux pieds » pour comprendre l’organisation tissulaire dans laquelle se trouve le bébé.

Une fois cet examen complet effectué, il va « libérer », redonner de la mobilité aux parties du corps qui en sont restreintes grâce à des mobilisations toujours douces et respectueuses du bébé.

Enfin, l’ostéopathe donne des conseils aux parents pour mettre en place des exercices de stimulation ainsi que des conseils de postures pour que la récupération du bébé soit optimale. Il sera alors nécessaire que cela soit mis en pratique à la maison, chez la nounou, en crèche ou chez les grands parents. Il arrive que le torticolis soit lié à un spasme d’un muscle du cou appelé le SCOM ( muscle sterno cleïdo occipito mastoïdien) qui peut apparaître dans les semaines qui suivent l’accouchement.

L’approche pluridisciplinaire est parfois nécessaire et un traitement par kinésithérapie est une approche tout à fait complémentaire à l’ostéopathie et inversement pour traiter le torticolis du nourrisson.