Influence du déroulement de la grossesse sur le bébé à naître.

Voici 3 citations du livre du Pr. Jean-Pierre Relier L’aimer avant qu’il naisse Communiquer avec son enfant avant sa venue au monde.

« Porter un enfant, l’amener à maturité, le mettre au monde constituent une aventure merveilleuse. »

« Ce que vingt-cinq ans d’expérience m’ont appris (…), c’est que le lien entre la mère et son enfant, mais aussi entre l’enfant et sa mère, ce lien qui n’est pas seulement biologique mais aussi tissé d’amour, d’affectivité, parfois d’angoisse, est déterminant bien avant la naissance. »

« A partir du moment ou l’on admet cette réalité nouvelle que, dès la neuvième semaine qui suit la conception, le fœtus est un être « multi-percevant », on commence à mesurer à quel point la relation mère-enfant avant la naissance est déterminante.Car c’est la qualité des stimulations périphériques qui vont parvenir à l’enfant tout au long de la gestation qui déterminera en grande partie la qualité de l’individu. »

Pourquoi consulter un ostéopathe pendant la grossesse?

Pourquoi consulter un ostéopathe pendant la grossesse?

Quelle est la place de l’ostéopathie dans cette aventure de la future maman et du bébé à naître?

Pendant 9 mois le corps de la femme et le corps du fœtus doivent s’adapter l’un à l’autre et c’est bien là que peut intervenir l’ostéopathie en aidant le corps à s’adapter aux changements engendrés par la grossesse. L’ostéopathe tente de comprendre grâce à des écoutes tissulaires ce qui est perturbé dans l’équilibre maman-foetus et qui peut expliquer des manifestations inconfortables telles que des douleurs articulaires, des contractions utérines (souvent décrites comme une sensation de ventre dur), des inconforts digestifs plus ou moins important et parfois des manifestations plus importantes pouvant engendrer un risque d’accouchement prématuré.

En s’occupant des troubles de la femme enceinte, l’ostéopathe agit également sur « l’espace » contenant le fœtus et donc sur l’environnement du fœtus en développement indirectement. « Osons dire que l’ostéopathie crânienne chez le nourrisson commence en fait chez sa maman. C’est un rêve, une illusion. Peut-être deviendra-t-elle dans un proche avenir non utopie, mais réalité. » Raymond Solano Le nourrisson, l’enfant et l’ostéopathie crânienne.